Quelle musique puis-je écouter?

J’ai été sauvée en décembre dernier. Ma question: peut-on encore écouter les chansons du monde? J’ai prié pour cela. Je n’ai pas la conviction que c’est mauvais; enfin, que pas toutes les chansons du monde sont mauvaises, mais alors je pense à des versets bibliques tels: «Celui qui aime le monde est ennemi de Dieu, etc.». Je ne sais pas si c’est réellement Dieu ou le diable. En attendant, j’écoute de la musique chrétienne dans les genres que j’aime bien.
(Julia, 21 ans, Bruxelles)

Vu que tu es nouvelle dans la foi, tu apprends visiblement à faire le tri dans ta vie, notamment dans la musique que tu consommes. C’est une phase normale. Le mieux est de suivre ta conscience. Si tu es mal à l’aise avec telle ou telle chanson ou chanteur, éteins ta radio ou défais-toi du disque. Au besoin, jette un coup d’œil aux paroles et sur internet pour connaître de quel bois l’artiste se chauffe – si tu as du temps mignon. C’est vrai que la musique a sur nous une influence certaine.
Mais ne te laisse pas non plus mettre sous un joug de culpabilité ou dans une bulle où tu n’écouteras plus que de la musique d’Eglise: le Christ t’a libérée. Tu as de l’espace entre ces deux limites, ta conscience et ta liberté, suffisamment d’espace pour avancer, grandir dans la foi et dans la liberté et affiner ton discernement.
Encore une chose: «le monde», c’est une notion théologique qu’il n’est pas toujours facile de cerner dans le concret de nos vies. En fait, le verset que tu cites te parle de ce qui a la première place dans ton cœur, tout simplement. Mettons qu’on te propose un poste ou même une invitation à une soirée où tu devras faire des choses incompatibles avec ton éthique personnelle, c’est dans ce genre de moments que ce verset s’applique et que tu devras choisir ton ami et ton ennemi – et sans doute dire «non». Ce monde veut la première place dans ton cœur – et que Dieu vienne ensuite, avec une prière par-ci, un culte par là, mais pas de prises de positions résolues et d’obéissance quotidienne. D’après ce que tu écris, cette première place, tu l’as déjà donnée à Jésus. Persévère!

Scroll To Top