Qu’est-ce que j’ai appris sur la prière pendant le confinement?

Micro-trottoir

En confinement, la prière a repris le devant de la scène. Alors que nous étions physiquement éloignés les uns des autres, elle s’est avérée salvatrice pour certains, difficile pour d’autres. Et toi, qu’as-tu appris sur la prière pendant le confinement?

«Réjouissez-vous en espérance. Soyez patients dans l’affliction. Persévérez dans la prière.» Le texte de Romains 12; 12 a eu une signification particulière avec cette pandémie n’est-ce pas? Pour certains, s’adresser à Dieu s’est révélé édifiant dans ces circonstances. Pour toi, la prière a peut-être été un appui dans l’incertitude, ou un moyen de te sentir uni avec d’autres et de mieux endurer l’isolement. Mais peut-être aussi que cela a été difficile de t’y mettre ou d’y mettre le coeur, et tu n’as pas l’impression d’avoir expérimenté quelque chose en particulier. Durant le confinement, nous avons tous expérimenté la prière différemment. La rédaction du Just4U a rencontré neuf jeunes adultes qui ont accepté de partager ce que ce temps particulier leur a appris sur la prière. Micro-trottoir. 


«Si on fait attention, Dieu répond. Pas forcément de la manière dont on s’y attend, mais on peut toujours compter sur le fait que Dieu veut notre bien. Cela encourage à être patient et persévérer, et cela m’a rappelé que quand on lui dépose nos soucis, il faut réellement les abandonner à ses pieds»

Améline, 18 ans


« La prière ne pourra jamais être enlevée; on a toujours la possibilité d’être en relation avec Dieu. Il est disponible pour nous, et désire qu’on prenne du temps dans sa présence. La prière est un moyen tellement facile d’être en contact avec Lui, et elle dépend de notre choix»

Noémie, 17 ans


«J’ai pris l’habitude de prier régulièrement et pas seulement si j’ai des demandes ou des questions. J’ai surtout pris le temps de remercier Dieu pour ma santé et celle de mes proches. J’ai pu ressentir la présence de Dieu dans mon quotidien»

Laetitia, 18 ans


«J’ai appris qu’il n’y avait pas qu’une seule manière de prier, il en existe de très créatives – en écrivant les prières sur un post-it par exemple. Il n’y a pas forcément besoin de les dire à haute voix, c’est le contenu qui compte»

Vanessa, 21 ans


«J’ai remarqué que, même lorsque je suis à la maison et que je n’ai pas un grand programme, je ne consacre pas assez de temps à la prière. Alors que c’est très simple, je pourrais le faire plus fréquemment» Jonathan, 19 ans.

Jonathan, 19 ans


«Ces derniers mois m’ont rappelé qu’on peut prier pour des grandes choses. La prière, c’est la meilleure arme des chrétiens, à utiliser tout le temps, car aucun de nos problèmes est trop grand pour un Dieu Tout-Puissant»

Aurore, 19 ans


«Tout est possible avec Dieu. Il ne faut pas hésiter à prier pour les sujets qui nous tiennent à coeur. La prière m’a permis de me rapprocher de Dieu, d’être en communion avec lui. C’est fou de savoir qu’on peut lui parler librement, comme à un ami»

Célia, 19 ans


«Dieu s’intéresse à nous. Il s’est penché sur ma situation et m’a parlé au travers de la Bible. Même si ce que je voulais n’a pas été exaucé, Dieu m’a donné sa paix. Je sais qu’il veille sur moi»

Jovenie, 19 ans


«Il ne faut pas oublier l’importance de la prière: elle est puissante et peut faire une réelle différence car Dieu est à l’écoute, il entend tout. J’ai été rappelée qu’on n’a pas le contrôle, mais qu’on est entre les mains de notre Créateur qui dirige toutes choses. Parfois, nos plans ne sont pas ceux de Dieu» Lydia, 20 ans.

Lydia, 20 ans

Scroll To Top